Passées À venir

Carte de stationnement résidentiel : zones concernées, demande et fonctionnement

La carte de stationnement résidentiel permet de se garer à proximité de son domicile à un tarif préférentiel. Le point sur ce dispositif.
Sommaire

Lorsque l’on habite en centre-ville, il peut être compliqué de se garer près de chez soi et à moindre coût. Certaines municipalités proposent donc à leurs habitants une carte de stationnement résidentiel. Celle-ci leur permet de bénéficier de tarifs préférentiels pour stationner dans certaines rues à proximité de leur domicile. Quelles sont les zones concernées ? Comment en faire la demande ? Comment fonctionne-t-elle ?

Carte de stationnement résidentiel : zones concernées, demande et fonctionnement




Quelles sont les zones concernées par le stationnement résidentiel ?

Toutes les rues ne sont pas ouvertes au stationnement résidentiel. Généralement, il est possible de consulter un plan des zones concernées sur le site internet des mairies. Autrement, elles seront communiquées au moment de la délivrance de la carte.

Certains arrêtés peuvent suspendre temporairement le stationnement résidentiel dans certaines zones. Il est donc essentiel de rester vigilant et de s’informer régulièrement.

Comment demander une carte de stationnement résidentiel ?

Hors Paris, la demande de carte de stationnement résidentiel s’effectue directement au guichet du service voirie de la mairie. Selon les municipalités, il est possible de faire une demande en ligne, sur leur site internet.

À Paris, la démarche peut être effectuée via le service en ligne ou au guichet de la section du stationnement sur voie publique de la mairie d’arrondissement. Dans ce cas, il est indispensable de prendre un rendez-vous.

Quel que soit le lieu où sera effectuée la demande, il est nécessaire de fournir aux services concernés :

  • le certificat d’immatriculation du demandeur
  • le dernier avis de taxe d’habitation ou d’imposition
  • un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois

Combien coûte-t-elle ?

Tout dépend des communes. Certaines municipalités proposent la carte gratuitement à tous, ou uniquement à certaines catégories de personnes (contribuables non imposables par exemple), et d’autres, la font payer.

Le stationnement est quant à lui payant. Les tarifs varient selon les villes et les zones de stationnement.

Pour connaître les tarifs pratiqués dans une ville, il convient de se rapprocher des services concernés.





Comment fonctionne-t-elle ?

La carte de stationnement résidentiel peut être délivrée sous la forme d’une carte physique ou numérique.

La carte physique et le ticket de stationnement doivent être placés sur le côté droit du pare-brise.

S’il s’agit en revanche d’une carte numérique, il faudra simplement déposer le ticket de stationnement en vue. Lors de leurs contrôles, les agents de surveillance de la voie publique vérifient sur une base de données si le propriétaire du véhicule dispose d’une carte de stationnement résidentiel ou non.

Combien de temps est-elle valable ?

Qu’il s’agisse d’une carte physique ou dématérialisée, sa durée de validité est de 1 à 3 ans selon les municipalités.

La carte de stationnement résidentiel peut être renouvelée. Il suffit de procéder comme une première demande. Idéalement, la demande de renouvellement devra être anticipée.

Bon à savoir : en cas de déménagement ou de changement de véhicule, il est indispensable de demander une nouvelle carte de stationnement résidentiel.