Passées À venir

Devenir sapeur-pompier professionnel : inscription au concours, épreuves et nomination

Comment devient-on pompier professionnel ? Quels sont les processus de recrutement ? À qui s’adresser ? Quelles sont les aptitudes requises ? Informez-vous ici.
Sommaire

Certains SPP (Sapeurs-pompiers professionnels) sont des fonctionnaires des collectivités territoriales opérant au sein des SDIS (Services départementaux d’incendie et de secours). D’autres sont des militaires, comme les sapeurs-pompiers de Marseille, Paris et petite couronne (Val-de-Marne, Hauts-de-Seine et Seine Saint-Denis). Tous ont néanmoins pour mission de prévenir et d’assurer la protection des personnes en matière d’accident, sinistres, catastrophes ou urgences.

Le recrutement des sapeurs-pompiers au sein des SDIS s’effectue par le biais d’un concours alors que les processus de recrutement des pompiers de la BSPP (Brigade de sapeurs-pompiers de Paris) et du BMPM (Bataillon de marins-pompiers de Marseille) sont spécifiques et relèvent de chaque organisation.

Devenir sapeur-pompier professionnel : inscription au concours, épreuves et nomination


Recrutement des sapeurs-pompiers fonctionnaires

Étapes du recrutement

    Pour envisager la profession de pompier, vous devez être majeur et de nationalité française, jouir de vos droits civiques et détenir au moins un diplôme de niveau V (brevet des collèges, CAP, BEP). Vous devez aussi être médicalement et physiquement apte à l’activité opérationnelle.

    Si vous remplissez ces conditions, vous pouvez vous présenter au concours de SPPNO (Sapeur-pompier non-officier) ou SPPO (Sapeur-pompier officier). Si vous réussissez les épreuves, il vous reste alors à vous inscrire sur une liste d’aptitude et à rechercher un poste vacant.

    Notez qu’un concours interne peut être proposé aux candidats justifiants d’une expérience de 3 ans au minimum dans cette activité.

    Aptitude médicale et physique

      Vous devez être en bonne santé et avoir une condition physique compatible avec une activité opérationnelle. Pour l’attester, vous êtes soumis à un examen médical spécifique.

      Le résultat de l’évaluation médicale est formulé à l’aide d’une cotation formée de plusieurs lettres : S, I, G, Y, C, O et P.

      • S : membres supérieurs
      • I : membres inférieurs 
      • G : état général 
      • Y : vision 
      • C : sens chromatique
      • O : audition 
      • P : psychisme

      Une note de 0 à 5 attribuée à chaque lettre permet de définir votre profil (de A à E). Ce profil permet ensuite de déterminer soit votre inaptitude soit votre niveau d’aptitude pour un type d’affectation ultérieure. Par exemple, si votre vision est imparfaite vous ne pourrez prétendre à la spécialité de sapeur-pompier plongeur ou scaphandrier autonome léger.

      Inscription au concours de sapeur-pompier professionnel

        Pour vous inscrire à l’un des concours, vous devez contacter le SDIS organisateur. Ce dernier vous fournira un dossier d’inscription. Notez que tous les SDIS n’organisent pas un concours chaque année.

        Généralement, il vous est demandé une lettre de candidature, accompagnée de certains documents :

        • justificatif de nationalité française
        • copie des diplômes et titres de formation
        • justificatif relatif à la journée défense et citoyenneté
        • attestation certifiant sur l’honneur l’exactitude des informations fournies

        Votre dossier peut être transmis par voie postale ou électronique, selon les possibilités offertes par le SDIS. Puis, si votre demande est acceptée, le SDIS vous communique la date et les modalités des épreuves.

        À noter que les épreuves écrites et orales diffèrent en fonction du concours. Seules les épreuves physiques et sportives sont communes à tous (interne, externes SPPO et SPPNO).

        Le calendrier prévisionnel 2019 des concours et examens professionnels des officiers de sapeurs-pompiers (sous réserve de modifications).

        Épreuves physiques et sportives

          Les candidats doivent passer 6 épreuves, exécutées dans l’ordre suivant.

          • Natation : 50 mètres nage libre dans une piscine.
          • Endurance cardiorespiratoire (épreuve « Luc Léger » ou test navette) : course à pied consistant à réaliser des allers-retours entre deux lignes tracées sur le sol et espacées de 20 mètres. Le rythme est imposé par les bips d’une bande sonore.
          • Souplesse : assis sur une planche, jambes jointes et tendues, le candidat pousse du bout des doigts une règle placée sur une caisse après avoir placé les pieds contre celle-ci. La position la plus avancée doit être maintenue au moins deux secondes.
          • Endurance musculaire de la ceinture dorso-abdominale (gainage) : en appui au sol sur les avant-bras et la face postérieure des orteils, le candidat doit maintenir la position, le corps en alignement, le plus longtemps possible.
          • Endurance musculaire des membres supérieurs : suspendu par les mains à une barre, le candidat exerce des tractions en fléchissant les bras.
          • Endurance musculaire des membres inférieurs : le candidat doit rester le plus longtemps possible en position assise, le dos en appui contre un plan vertical.

          Un temps de récupération défini est prévu entre chaque épreuve.

          Seule l’épreuve de souplesse autorise un 2e essai. Les notes inférieures à 5 sur 20 à l’une des 6 épreuves et les moyennes inférieures à 10 sur 20 sont éliminatoires.

          Épreuves de pré-admissibilité et d’admissibilité

            Les épreuves écrites diffèrent pour les concours de SPPNO et de SPPO.

            Concours externe des SPPNO

            Les épreuves de pré-admissibilité sont composées d’une dictée et de problèmes de mathématiques portants sur les opérations (les nombres entiers, les nombres décimaux, les fractions, les mesures de longueur, les surfaces, les capacités, les poids, les densités, les règles de trois, les partages proportionnels), les lignes (droites, perpendiculaires, cercles, segments, etc.), les volumes (prisme, cylindre, cône, sphère, parallélépipède) et les nombres complexes (temps, vitesse moyenne, conversions, etc.).

              Les épreuves d’admissibilité correspondent aux 6 épreuves physiques et sportives décrites ci-dessus.

              Enfin, l’épreuve d’admission comprend un entretien avec un jury au cours duquel le candidat expose les raisons de sa candidature durant 5 minutes. Le jury, quant à lui, évalue ses qualités de réflexion, sa motivation et ses connaissances générales.

              Concours externe SPPO pour un grade de lieutenant 1re classe

              Le concours pour le grade de lieutenant est ouvert aux titulaires d’un diplôme de Bac + 2.

              Lors des épreuves d’admissibilité, le candidat devra rédiger une note de synthèse à partir d’un dossier d’actualité. Cet exercice permet d’évaluer la qualité de son raisonnement et de son expression. Un questionnaire à choix multiples sur des sujets de droit public, de finances publiques, de sécurité civile, de gestion des risques et de l’environnement sous un angle technique et scientifique ainsi que sur des questions européennes, fait également partie des épreuves d’admissibilité.

                Les épreuves d’admission comprennent quant à elles les 6 épreuves physiques et sportives décrites ci-dessus, ainsi qu’un entretien avec un jury durant lequel, le candidat présente ses motivations, prépare un sujet tiré au sort et répond aux questions des évaluateurs.

                  Concours externe SPPO pour un grade de capitaine

                  Le concours pour le grade de capitaine est réservé aux titulaires d’un Bac + 3.

                  Les épreuves d’admissibilité sont composées d’une dissertation sur un sujet d’actualité et d’une étude de cas en lien avec un sujet choisi par le candidat (lors de son inscription) sur la gestion des risques (sécurité et environnement), sur les sciences et techniques de l’ingénieur ou sur le droit, l’économie et la gestion. Chacune de ces épreuves dure 4 heures.

                  Au cours des épreuves d’admission, le candidat doit passer les 6 épreuves physiques et sportives décrites ci-dessus. Suit ensuite un entretien avec un jury durant lequel il présente ses motivations et réalise un exposé sur un sujet tiré au sort, ainsi qu’une épreuve orale de langue vivante étrangère qui consiste en une conversation courante sur des situations de la vie quotidienne.

                  Les annales des concours et examens professionnels depuis 2002.

                  Nomination à un poste de sapeur-pompier professionnel

                    Un sapeur-pompier professionnel est nommé lorsqu’un poste est vacant au sein d’un SDIS.

                    Les avis de vacances de postes et d’emplois sont accessibles sur le portail de l’emploi dans la fonction publique territoriale et sur le site du ministère de l’Intérieur.

                    Recrutement des sapeurs-pompiers militaires

                      Rejoindre la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris

                      Altruisme, efficience et discrétion sont les valeurs défendues par les pompiers de Paris. Pour rejoindre cette brigade appartenant au Génie de l’armée de Terre, il est, en effet, non seulement demandé de disposer de bonnes capacités physiques, mais aussi d’adhérer à une éthique et à un code de l’honneur. D’ailleurs, le processus de recrutement tient compte du comportement des candidats et de leurs connaissances concernant l’environnement métier et institutionnel. La capacité d’adaptation à la vie militaire est, par ailleurs, indispensable.

                      Conditions d’admission

                      Vous devez remplir différents critères :

                      • être de nationalité française
                      • avoir entre 18 et 25 ans (voire 28 ans si vous envisagez une spécialisation)
                      • avoir un casier judiciaire vierge
                      • être titulaire du permis B
                      • détenir au minimum le brevet des collèges

                      Qui contacter ?

                      Prenez rendez-vous avec le CIRFA (Centre d’information et de recrutement des Forces armées) le plus proche de chez vous. Un conseiller vous indiquera la marche à suivre et vous remettra un dossier de candidature.

                      Pour plus de renseignements, il est possible de contacter la BSPP sur page Facebook.

                      Sélection

                      Une bonne condition physique est nécessaire et une visite médicale approfondie permet d’évaluer, par ailleurs, votre aptitude médicale au métier de pompier.

                      Vous êtes soumis à des tests psychotechniques et à des épreuves sportives. Ces dernières comprennent : le test « Luc Léger », un parcours à réaliser en moins de 12 minutes 15 (saut par-dessus un obstacle, saut en longueur, abdominaux, poutre d’équilibre, sauts dans des cerceaux, lancer de balle), des tractions pour les hommes et un tirage à la poulie haute pour les femmes.

                      Des tests complémentaires sont organisés dans l’un des DEI (Départements d’évaluation et d’information) situés à Lyon, Nancy, Rennes, Bordeaux ou Vincennes. Cette évaluation spécifique à la BSPP a pour objet de déterminer votre profil et votre potentiel de pompier.

                      Enfin, le parcours de recrutement s’achève par un questionnaire portant sur l’institution et par un entretien avec un évaluateur au cours duquel vous exposez votre motivation et votre projet de carrière.

                      Traitement du dossier

                      À l’issue des tests, l’état-major des pompiers de Paris étudie votre candidature et apporte une réponse dans les 2 mois qui suivent l’envoi de votre dossier. Si celle-ci est positive, vous incorporez l’école de formation des pompiers de Paris. Dans le cas contraire, il est possible de repasser les tests après une nouvelle préparation.

                      Rejoindre le Bataillon des marins-pompiers de Marseille

                      Le BMPM est une formation de la Marine nationale dont la devise est « Honneur, Patrie, Valeur, Discipline ». L’évolution professionnelle du marin-pompier est régie par les critères du ministère de la Défense.

                      Conditions d’admission

                      Plusieurs critères sont à remplir :

                      • être âgé de 18 ans à moins de 25 ans
                      • être de nationalité française
                      • avoir effectué la journée défense et citoyenneté
                      • savoir nager
                      • être titulaire du permis B
                      • jouir de ses droits civiques
                      • détenir au minimum le brevet des collèges et au maximum un Bac + 3

                      Si vous envisagez de devenir officier, les conditions d’âge et de diplôme sont différentes. Ainsi, vous devez être âgé de plus de 21 ans, mais de moins de 30 ans et être titulaire d’une licence au minimum.

                      Qui contacter ?

                      Vous devez d’abord rencontrer un orienteur CIRFA. Lors de l’entretien, celui-ci évalue votre motivation et la crédibilité de votre projet afin d’émettre un avis concernant votre candidature.

                      Pour toute question portant sur le recrutement, vous pouvez vous adresser au Bureau du recrutement du BMPM situé : 9 boulevard de Strasbourg — 13233 Marseille Cedex 20.
                      La BMPM est également joignable par téléphone au 04.96.11.76.43 (du lundi au vendredi de 8 h à 11 h 30 et de 13 h à 16 h) ou par email à l’adresse recrutement.bmpm@yahoo.fr.

                      Présélection

                      Une visite médicale approfondie est suivie de tests psychotechniques et sportifs. Les tests sportifs comprennent : un test « Luc Léger », des abdominaux, des tractions et une épreuve de natation (100 mètres).

                      Votre aptitude psychologique à exercer le métier de marin-pompier est appréciée lors d’un entretien avec un psychologue. Pour finir, vous rencontrez un évaluateur auquel vous présentez votre motivation et votre projet de carrière.

                      Votre dossier est ensuite examiné. Si vous êtes déclaré apte au métier de militaire et à la spécialité de marin-pompier, vous intégrez le cursus de la formation militaire et maritime des marins-pompiers de Marseille.

                      Formation

                      Notez que la sélection se poursuit lors des premières semaines de formation.

                      Durant 6 semaines, vous intégrez le Centre d’instruction naval de Saint-Mandrier (Var) pour la formation initiale. Puis durant 11 semaines, vous incorporez l’école des marins-pompiers (EMPM) à la Parette (Marseille) pour suivre la formation élémentaire « métier ».