Passées À venir

Fête des Pères 2019 : date et origines

La fête des Pères est célébrée en France le troisième dimanche de juin. Elle est moins répandue que la fête des Mères. Toutefois, les pères sont tout de même célébrés depuis le moyen-âge, que ce soit dans un contexte religieux, laïque ou commercial. Avez-vous réfléchi au cadeau que vous offrirez à votre papa cette année ?
Sommaire

Cette année, nous fêterons la fête des Pères dimanche 16 juin en France. Il ne vous reste donc que quelques jours pour partir à la recherche d’un parfum, d’un livre ou d’un autre cadeau pour gâter votre papa. C’est également l’occasion pour les enfants de mettre à profit leurs talents artistiques, en se lançant dans la fabrication de cartes et/ou dans la rédaction de poèmes. Nous retraçons ici les origines de cette tradition familiale.

Fête des Pères 2019 : date et origines


La fête des Pères en France

Moins populaire que la fête des Mères, la fête des Pères est arrivée plus tard en France. Elle a été officialisée grâce au fabricant de briquets « Luminaire » qui s’est inspiré de la tradition américaine pour lancer une campagne marketing en France lors de l’année 1950.

Le contexte est simple : dans les années 50, les hommes fumaient beaucoup. Le fabricant de briquets à gaz « Luminaire » a eu l’idée de proposer la célébration des pères de famille une fois dans l’année. L’occasion de vendre de nombreux briquets qui seraient offerts le jour de cette fête. Cette idée de Marcel Quercia, PDG de la compagnie, a propulsé les ventes et généralisé la fête des Pères en France.

Contrairement à la fête des Mères dont la date a été instaurée dans un texte de loi, la fête des Pères n’est pas officielle en France. Cependant, grâce à l’initiative du fabricant « Luminaire », cette fête s’est généralisée dans notre pays et nous la fêtons chaque année le troisième dimanche de juin.

Une fête internationale

En France, Chine et Japon, la fête des Pères se célèbre le troisième dimanche du mois de juin.

En Espagne, Portugal, Bolivie et Italie, des pays catholiques, la fête des Pères a lieu le 19 mars, également jour de la Saint-Joseph.

En Finlande, Islande, Norvège et Suède, l’évènement se déroule le deuxième dimanche de novembre.

Une fête aux origines diverses

Une fête religieuse

Aujourd’hui, la fête est moins célébrée que la fête des Mères. Et pourtant les pères étaient déjà célébrés au moyen-âge. Associée à la religion, la fête des Pères permettait de célébrer le Saint-Joseph, père de Jésus-Christ.

Au sein du christianisme, elle est également associée à Abraham, appelé le « Dieu Père ». Les peuples juifs, arabes et chrétiens glorifient le père à travers Abraham, « père » de tous les croyants.

Une fête laïque à partir du 20e siècle aux États-Unis

Bien plus tard, au 20e siècle, la fête des Pères est devenue laïque grâce à une jeune Américaine, Sonora Smart-Dodd, fille d’un vétéran de la guerre de Sécession. Sa mère étant morte en couche, son père a assuré l’éducation de ses enfants tout en effectuant les travaux à la ferme. Sonora avait beaucoup d’admiration pour son père et pour tout ce qu’il accomplissait au quotidien pour le bien-être de sa famille.

Un jour, en écoutant un sermon dans une église au sujet de la fête des Mères, elle a réalisé que les pères avaient eux aussi besoin de reconnaissance. Elle a fait appel à l’alliance ministérielle de Spokane pour leur proposer une date en l’honneur des pères de famille. Cette date devait correspondre à la date d’anniversaire de son propre père qui avait lieu le 5 juin. L’alliance a accepté la requête et a proposé une autre date : le troisième dimanche du mois de juin.

Dans les années 1930, la fête des Pères est devenue commerciale aux États-Unis par la vente de produits de tabacs et de vêtements masculins à cette occasion. En 1972, le président Richard Nixon a officialisé la fête des Pères comme fête nationale aux États-Unis et en a fait également un jour férié.