Passées À venir

Quel logement étudiant choisir et quelles aides obtenir ?

La rentrée approchant, trouver un logement étudiant devient une priorité. Découvrez ici quelles sont les possibilités de logement et quelles sont les aides prévues pour les étudiants.
Sommaire

Démarrer dans la vie étudiante implique de nombreux changements. L’une des grandes étapes à passer est celle de quitter le logement familial et de trouver son propre appartement ou sa propre chambre. Des solutions spécialement dédiées aux étudiants existent, que ce soient des logements spécifiques ou des aides financières. En fonction de votre cas, définissez le type de logement qui vous convient et découvrez les aides dont vous pouvez bénéficier.

Quel logement étudiant choisir et quelles aides obtenir&nobreak&?



Quel type de logement étudiant peut vous convenir ?

Si vous êtes très indépendant, vous préférerez un logement individuel en location traditionnelle, mais si vous souhaitez évoluer au cœur de la vie étudiante, peut-être préférerez-vous une chambre dans une résidence étudiante. Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients, mais répond aussi à des exigences budgétaires variées.

La location/colocation traditionnelle

Louer son logement directement auprès d’un propriétaire ou d’une agence immobilière vous permet de trouver la perle rare répondant à toutes vos exigences. Ce type de logement est de loin celui qui vous offre le plus d’autonomie, mais aussi celui qui demande le plus gros budget. Pour réduire les factures et pour avoir un logement plus grand, vous pouvez opter pour la colocation.

Attention : dans le cas d’une colocation, le bailleur peut vous demander une caution solidaire. Si l’un de vos colocataires ne paye pas sa part de loyer, vous êtes tenu de régler ce montant avec les autres colocataires.

Les résidences et foyers

Il existe plusieurs types de logements spécialement dédiés aux étudiants : les résidences universitaires, les résidences étudiantes privées ou encore les foyers étudiants.

La résidence universitaire

Les résidences universitaires sont des établissements publics gérés par le CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires). Ces logements sont attribués sous conditions de ressources, d’éloignement et prioritairement aux étudiants boursiers.

Si le prix de ce type de logement est très bas, le confort et les services proposés y sont minimaux.

Trouvez votre logement en résidence universitaire sur trouverunlogement.lescrous.com.

La résidence étudiante privée

En résidence étudiante privée, les conditions d’attribution des logements sont moins restrictives et les qualités de services et de confort sont généralement meilleures que dans les résidences universitaires. Certains établissements proposent une salle de sport, un parking, le petit-déjeuner, etc.

Cependant, le coût d’une chambre en résidence étudiante se rapproche du prix d’un logement traditionnel (entre 500 et 900 euros pour un studio meublé).

Le foyer étudiant

Le foyer étudiant est un établissement proposant des chambres individuelles ou collectives à la location. La restauration y est le plus souvent collective, en self ou avec des espaces de cuisine à partager. Ce type de logement comprend en général une offre en demi-pension ou en pension complète. C’est une solution très économique, mais qui nécessite d’accepter de partager bon nombre d’espaces et de moments avec d’autres étudiants. Certains foyers ne sont pas mixtes, sont gérés par des religieux ou sont réservés aux élèves d’une même école.

Où se renseigner ? De nombreux sites Internet dédiés existent : messervices.etudiant.gouv.fr, trouverunlogement.lescrous.com, etc. Rapprochez-vous aussi du CIDJ, des collectivités ou des associations étudiantes locales pour trouver un foyer ou une résidence.

Chambre chez un particulier

Vous pouvez trouver des annonces de chambres chez des particuliers sur les sites généralistes et les sites dédiés aux étudiants. C’est une solution économique qui renforce le lien social intergénérationnel. Elle trouve un intérêt tout particulier lorsque le logement est occupé par une personne âgée et/ou isolée.

Méfiez-vous de certaines annonces qui proposent aux jeunes femmes une chambre sans contrepartie financière et/ou demandant simplement une « compagnie ».

Les démarches pour décrocher un logement étudiant

Pour mettre toutes les chances de votre côté, pensez à monter un dossier de location complet et découvrez comment faire vos demandes d’aides et de logement en résidence.

Le dossier de location

Un dossier de location complet comprend :

  • une copie de votre carte d’identité avec photo (+ garant) ;
  • une copie de votre carte d’étudiant ;
  • un justificatif de domicile (ou une attestation d’hébergement) (+ garant) ;
  • un justificatif de revenus pour vous et/ou votre garant ;
  • votre avis d’imposition et/ou celui de votre garant ;
  • la taxe foncière de votre garant s’il est propriétaire ;
  • une attestation d’aide au logement si vous en bénéficiez.

La demande de logement étudiant

Afin de pouvoir faire une demande de logement au CROUS, il est impératif de saisir son dossier social étudiant (DSE) sur le site messervices.etudiant.gouv.fr et cocher la case « Je demande un logement ». Ensuite, vous pourrez finaliser votre demande en précisant le logement CROUS de votre choix, que vous aurez trouvé sur le site trouverunlogement.lescrous.fr.

Les demandes sont à effectuer à partir du mois de mai pour la rentrée de septembre. L’attribution des logements se fait à la fin juin. Si après cette date des logements sont toujours disponibles ou si des désistements surviennent, vous pourrez vous voir attribuer un logement à partir du mois de juillet.

Si vous bénéficiez déjà d’un logement CROUS, vous devez impérativement faire une demande de renouvellement chaque année sur votre espace messervices.etudiant.gouv.fr.

Les aides financières pour les étudiants

La CAF

La caisse d’allocations familiales propose trois aides au logement :

Leurs conditions d’attribution varient, mais elles sont toutes calculées en fonction des ressources du foyer pour vous aider à régler votre loyer ou vos mensualités d’emprunt. De manière générale, si vous avez des ressources financières limitées, si vous êtes boursier, si vous avez des personnes à charge ou si vous êtes en situation de vulnérabilité, vous pouvez peut-être prétendre à l’une de ces aides. Faites une simulation sur le site de la CAF pour le savoir.

Action Logement

Pour les jeunes de moins de 30 ans en alternance, Action Logement offre la possibilité de prendre en charge entre 10 et 100 euros de votre loyer avec l’aide Mobili-Jeune.

De plus, si vous n’avez pas de garant, vous pouvez faire une demande VISALE. L’État se porte garant auprès de votre bailleur, vous dispensant de toute caution.

Si vous ne pouvez pas bénéficier de VISALE, Action Logement propose l’avance Loca-pass. C’est un prêt à taux 0 remboursable en 25 mois vous permettant de couvrir le montant de votre dépôt de garantie.

Les aides locales

Rapprochez-vous de votre commune, département ou région pour connaître les aides mises en place localement. Au niveau départemental, il existe par exemple le fonds de solidarité pour le logement (FSL). C’est un coup de pouce sous forme de subvention ou de prêt qui vous aide à couvrir les dépenses liées à votre logement (dépôt de garantie, frais d’agence, assurance, facture d’énergie, etc.).