Passées À venir

Se faire aider pour payer son loyer : étalonner le paiement, rôle du CIAL, aides au logement...

Si vous n’arrivez plus à payer votre loyer, vous avez peut-être droit à une allocation logement (APL, ALF ou ALS). Il existe aussi des aides du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL).
Sommaire

Quand vous cumulez les loyers impayés, contactez une assistante sociale. Elle vous conseillera pour les différentes aides au logement. N’oubliez pas pour les salariés la CIAL (Commission d’information et d’aide au logement) de votre Comité social et économique. Voyez également s’il vous est possible de monter un dossier de surendettement.

Se faire aider pour payer son loyer : étalonner le paiement, rôle du CIAL, aides au logement...


Loyers impayés : trouver un accord avec le propriétaire

Si votre arriéré de loyers n’est pas trop important, essayez de trouver une solution avec votre bailleur : par exemple, entendez-vous pour étaler dans le temps le paiement des loyers en retard.

Il se peut que vous possédiez des objets ayant une certaine valeur marchande : meubles, articles informatiques, télé, etc. Si ces objets ne vous sont pas indispensables, songez à les vendre : le plus important est de ne pas se retrouver à la rue.

Si votre dette de loyers est trop importante et si vous ne pouvez plus faire face, il faut vous renseigner sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Commission d’information et d’aide au logement des salariés du Comité social et économique

Quand vos difficultés financières sont passagères, sollicitez un acompte de salaire auprès de votre employeur : cela vous permettra éventuellement de passer un cap difficile.

Si vous travaillez dans une entreprise, il peut y avoir une CIAL au sein du Comité social et économique. Cette commission est d’ailleurs obligatoire dans les entreprises d’au moins 300 salariés (articles L2315-50 à L2315-55 du Code du travail).

  • La CIAL peut vous assister pour obtenir des aides financières.
  • Cette commission peut aussi rechercher les possibilités de logement, par exemple dans le cas où vous devriez être relogé ailleurs.

Garantie Loca-Pass

Si vous avez obtenu une garantie Loca-Pass pour le paiement de vos loyers, faites-la jouer.

Cette garantie doit avoir été demandée au plus tard dans les deux mois suivant la date d’effet du bail. Si ce n’est pas le cas, n’étant pas couvert par cette garantie, vous ne pouvez plus y faire appel.



Demander une allocation logement

Il existe différentes allocations logement.

Contactez une assistante sociale de votre commune. En effet, certaines villes — comme Paris — ont créé leurs propres aides au logement. Il y a aussi parfois des aides communales pour le paiement de l’électricité, par exemple.

Demander une aide financière au Fonds de Solidarité pour le Logement

Il existe un Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) par département. Il peut vous aider à payer votre loyer. Il accorde aussi des aides pour le paiement de l’électricité, du gaz, ou de l’eau.

Vous ne devez pas dépasser un certain plafond de ressources. Mais, les conditions pour faire appel au FSL varient d’un département à l’autre. Si vous êtes allocataire de la caisse d’allocations familiales (CAF), faites votre demande par le biais de la CAF. Sinon, adressez-vous aux services du département.

Loyers impayés : monter un dossier de surendettement

N’attendez pas qu’il soit trop tard pour envisager une procédure de surendettement des particuliers. Agissez immédiatement s’il est clair que vous ne pourrez pas payer les loyers à venir.

Contactez une assistante sociale. Elle vous indiquera la marche à suivre pour monter votre dossier de surendettement.

Cette procédure pourra aboutir à :

  • un étalement des dettes dans le temps
  • une suspension des dettes
  • leur effacement