Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr

En France, il existe un contrôle des publicités diffusées dans les médias (TV, radio, affichages) et également un jury de déontologie publicitaire (JDP) à qui vous pouvez signaler une publicité que vous estimez inappropriée.

Se plaindre d'une publicité : à qui s'adresser et comment procéder ?

Il arrive que certaines publicités ne soient pas toujours très appropriées, voire choquantes, lorsqu’elles ont un caractère raciste, sexiste, dégradant ou trop stéréotypé. Où et à qui s’en plaindre ? Qui est chargé de recevoir les plaintes et de rendre un arbitrage ?

Se plaindre d’une publicité : à qui s’adresser et comment procéder ?

Le rôle du JDP (Jury de déontologie publicitaire)

Le JDP peut être saisi par toute personne morale ou physique (particuliers, associations, administration) concernant une publicité jugée inappropriée.

Le JDP est composé de 9 membres indépendants et impartiaux, nommés pour une période de 3 ans, par le Conseil d’Administration de l’ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité). Lorsqu’une affaire est traitée, ils ne doivent avoir aucun lien d’intérêts, ni avec les plaignants ni avec les publicitaires concernés.

Chaque plainte est examinée par la Présidente et/ou la Vice-présidente qui décide des suites à lui donner. Si elle est légitime et rentre dans le cadre des missions du JDP, elle sera examinée en séance plénière durant laquelle il y aura débat.

Ensuite, un avis sera rendu, de façon collégiale, en respectant le caractère contradictoire des débats. Le Jury demande à l’annonceur, son agence ou aux supports publicitaires de faire valoir tous éléments relatifs à la publicité en cause pour pouvoir se justifier ou défendre son annonce.

Puis, le Jury délibère en toute impartialité et en toute indépendance, y compris par rapport aux décisions de l’ARPP.

Pas de sanction prévue, mais une large diffusion de l’avis du JDP auprès des particuliers et des professionnels

La mission du JDP n’est pas de sanctionner les publicitaires. Ils n’ont pas le pouvoir de faire interdire une publicité. Leur rôle consiste à débattre du bien-fondé d’une plainte, lorsqu’une publicité est jugée sexiste, raciste, homophobe, dégradante....

L’analyse du jury qui est rendue suite aux débats est accessible sur le site internet du JDP à la rubrique « avis » ce qui permet une large exposition. Les professionnels concernés sont également informés de l’avis qui a été rendu.

Le JDP est une instance associée à l’ARPP, qui elle émet des avis favorables ou défavorables avant la diffusion d’une publicité. Dans les faits, les chaines de télévision refuseront de diffuser une publicité qui a reçu un avis défavorable.

Pourquoi signaler une publicité ?

Il existe beaucoup de raisons pour lesquelles une publicité peut être signalée. Un des premiers motifs d’intervention du jury reste l’image de la femme lorsqu’elle est présentée hypersexualisée, objetisée, ou enfermée dans un rôle stéréotypé. D’autres avis rendus portent sur la vulgarité du langage utilisé ou des images véhiculées, d’un positionnement ou d’un message qui peut paraitre ambigu, par exemple dans la promotion de l’alcool...

Il peut également s’agir d’une stigmatisation de personnes. Un avis défavorable a par exemple été rendu pour une campagne d’affichage qui associait des déguisements de tueurs à la mention « psychotik » parce qu’il a été considéré que c’était injurieux et discriminatoire d’associer les personnes présentant des troubles psychotiques à des tueurs de films d’horreur.

Les débats et les avis qui s’ensuivent permettent de se rendre compte de l’évolution de la société et de la sensibilité des gens. Signaler des campagnes publicitaires qui vous choquent permet de faire avancer le débat sur la déontologie.

En pratique, comment se plaindre d’une publicité ?

La démarche est entièrement gratuite et peut se faire rapidement en ligne à partir du site web du JDP, où un formulaire est disponible.

Toutefois, le cadre d’intervention du JDP est limité à certaines situations : votre plainte doit seulement porter sur le contenu de la publicité, le JDP ne traite pas les demandes qui concernent les produits (publicité mensongère...). La publicité en question doit avoir été diffusée en France dans les 2 mois précédents votre plainte.

Vous devrez joindre un maximum de renseignements concernant la publicité (photo, enregistrement, nom de l’entreprise, produit concerné...) afin de permettre son identification et joindre vos coordonnées complètes.

 




Les démarches connexes
Recours contre les nuisances visuelles de voisinage
Recours contre les nuisances visuelles de voisinage
Les troubles du voisinage ne se caractérisent pas que par des nuisances sonores ou olfactives, ces nuisances anormales peuvent aussi être visuelles. Comment faire constater ces nuisances visuelles et quels sont les recours en cas de litige avec son voisinage ?

 
Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr