Passées À venir
RSA

Augmentation du RSA et du RSO depuis le 1er avril

Comme chaque année, les montants de plusieurs prestations sociales et familiales accordées par les CAF (Caisses d’allocations familiales) sont réévalués au 1er avril. On fait le point.
Sommaire

En janvier 2019, le montant de la prime d’activité avait augmenté et ses conditions d’éligibilité avaient été élargies. Au 1er avril, ce sont le RSA (Revenu de solidarité active) et le RSO (Revenu de solidarité outre-mer) qui ont connu une nette progression. Un point sur les nouveaux montants.

Augmentation du RSA et du RSO depuis le 1er avril


Le RSA en hausse

Le montant maximum du revenu de solidarité active a progressé de 550,93 € à 559,74 € par mois pour une personne seule. Les couples sans enfant pourront quant à eux toucher jusqu’à 839,61 € au lieu de 826,40 €, qu’ils soient mariés ou non.

Pour une personne seule avec 2 enfants à charge, le RSA peut atteindre 1 007,53 € alors qu’un couple avec 2 enfants peut prétendre à 1 175,45 € mensuels.

Augmentation du RSA et du RSO depuis le 1er avril

Les montants indiqués ci-dessus sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles d’être modifiés selon la situation personnelle de chacun. Il est possible d’effectuer une simulation de vos droits en ligne.

Le RSO progresse aussi

Dans les territoires d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Réunion, Guyane, Saint Pierre-et-Miquelon), la somme maximale du revenu de solidarité progresse de 518,90 € à 527,20 € mensuels.

Cette allocation concerne les personnes qui bénéficient du RSA depuis plus de deux ans, et qui sont âgées de 55 à 65 ans. Il met fin à leurs droits au RSA.

Pour percevoir le RSO, il est nécessaire de respecter des plafonds de revenus. Les ressources d’une personne seule ne doivent pas excéder 937,44 € par mois, tandis que celles d’un couple ne doivent pas être supérieures à 1 473,12 €. Les personnes éligibles reçoivent automatiquement de leur CAF un formulaire à compléter et à leur retourner.

L’AAH sera augmentée au 1er novembre 2019

La prochaine hausse de l’AAH (Allocation aux adultes handicapés) interviendra en novembre 2019. Son montant maximal qui est aujourd’hui de 860 € devrait passer à 900 € à taux plein.

Cette prestation est destinée aux personnes en situation de handicap âgées de plus de 20 ans (ou de plus de 16 ans pour les jeunes qui ne sont plus à la charge de leurs parents pour le bénéfice des prestations familiales) qui présentent un taux d’incapacité supérieur à 50 %.

Pour la percevoir, il est nécessaire de respecter des plafonds de revenus et d’effectuer une demande auprès de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées).



La prime d’activité déjà réévaluée en janvier

La prime d’activité est un revenu complémentaire accordé aux individus de plus de 18 ans qui travaillent. Son montant varie selon le niveau de revenu et la situation personnelle de chacun. Ces éléments ont évolué au 1er janvier 2019.

Une simulation en ligne peut également être effectuée sur le site de la CAF.