Passées À venir

La DGCCRF met de nouveau en garde les utilisateurs de siphons culinaires

Suite à des accidents domestiques où des siphons culinaires ont explosé, provoquant des blessures graves à leur utilisateur, la DGCCRF appelle de nouveau à la plus grande prudence. Qu’en est-il ?

Les siphons culinaires sont des contenants dans lesquels on place une cartouche de gaz pour faire de la chantilly à la maison. Très prisés des cuisiniers professionnels et amateurs, ces siphons ont été mis en cause dans plusieurs accidents graves, c’est pourquoi la DGCCRF renouvèle ses recommandations auprès des consommateurs. Un point sur la situation.

La DGCCRF met de nouveau en garde les utilisateurs de siphons culinaires



De nombreux rappels de produits ont eu lieu après de graves accidents

Plusieurs accidents graves ont été causés par des siphons culinaires ces dernières années, dont un qui a couté la vie à une blogueuse célèbre. La jeune femme utilisait un siphon pour élaborer une recette à son domicile lorsqu’il explosa, lui infligeant des blessures au thorax.

Cet accident survenu en 2017 avait poussé la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) à communiquer une liste de produits présentant des risques, et à inviter les personnes en possédant à les rapporter en magasin.

Plus généralement, il est déjà fortement déconseillé d’utiliser un siphon qui « ne porterait aucune identification et serait constitué d’un corps en aluminium et d’une tête en matière plastique ».

La DGCCRF appelle à une vigilance accrue suite à un nouvel accident

L’année dernière, les modèles jugés « à risque » étaient principalement ceux fabriqués entre 2010 et 2013, et ceux possédant des têtes en plastique. Un nouvel accident récent pousse la direction générale de la concurrence à publier à nouveau un communiqué et y joindre de nouveau la liste des siphons rappelés, au cas où des clients les auraient conservés.

Il est à noter que cette liste contient des siphons vendus dans des solderies comme dans des magasins de cuisine haut de gamme, dans des supermarchés communs comme dans des magasins « discount ».

Cette liste est disponible en annexe du communiqué de presse de la DGCCRF.

Conseils de prudence pour l'utilisation des siphons culinaires

Dans son communiqué, la DGCCRF rappelle que « depuis 2010, plusieurs modèles de siphons culinaires ont causé des accidents domestiques graves dus à leur explosion, soit lors de leur première utilisation, soit après plusieurs années d’utilisation. L’explosion propulse des éclats à grande vitesse pouvant occasionner des blessures graves notamment aux mains, au thorax ou au visage ».

C’est pourquoi la plus grande prudence est de mise. Depuis ces accidents, la direction générale des fraudes a renforcé les contrôles chez les fabricants et les revendeurs et plus de 200 000 produits ont été rappelés.

Si vous possédez un siphon à votre domicile, vérifiez qu’il ne se trouve pas sur la liste des produits défectueux, demandez des informations au vendeur, et, plus généralement, si des doutes subsistent concernant votre appareil, et « dans l’éventualité où (il) ne porterait aucune identification et serait constitué d’un corps en aluminium et d’une tête en matière plastique, la DGCCRF recommande de cesser de l’utiliser, même en l’absence de dysfonctionnement lors des utilisations précédentes ».