Passées À venir

Les mesures du gouvernement pour lutter contre les punaises de lit

En France en 2018, 400 000 sites ont été traités par des entreprises de désinsectisation en raison de la présence de punaises de lit. La multiplication de ces insectes qui se nourrissent de sang humain devient un véritable problème de santé publique. C’est pourquoi le gouvernement a lancé un site internet et une ligne téléphonique permettant au public de se renseigner sur la meilleure façon d’éradiquer ces parasites. Le point dans cet article.
Sommaire

Selon les professionnels de la désinsectisation, de plus en plus de logements sont envahis par les punaises de lit, un petit insecte qui prolifère dans les espaces sombres et se nourrit de sang humain, laissant parfois d’importantes traces de piqûres sur le corps de ses victimes. L’État considère désormais les punaises de lit comme un problème de santé publique et lance un plan pour lutter contre ces parasites.

Les mesures du gouvernement pour lutter contre les punaises de lit


Recrudescence des logements infestés par les punaises de lit

Selon les professionnels du secteur de la désinsectisation, 400 000 logements et lieux publics auraient été traités contre les punaises de lit en 2018, un chiffre en forte hausse par rapport à l’année précédente (+33 % environ). Cette augmentation serait due à l’accroissement des voyages internationaux et de la résistance grandissante de ces parasites aux insecticides.

L’État considère donc désormais la présence de punaises de lit comme un problème de santé publique et met à la disposition du public une ligne téléphonique et un site internet pour s’informer sur les meilleurs moyens de se débarrasser de ces parasites.

Un numéro de téléphone pour obtenir des conseils

« Les particuliers sont souvent démunis pour détecter ces parasites, solliciter les bons professionnels pour les éliminer, évaluer le coût des interventions, savoir qui est responsable entre le propriétaire et le locataire. Surtout, ils n’osent pas en parler. Or, il n’y a pas de honte à avoir », a expliqué Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement.

Pour se renseigner sur la meilleure façon d’éviter les punaises de lit ou pour savoir comment les éradiquer, les particuliers et les professionnels peuvent contacter le 0 806 706 806 (au prix d’un appel local) et être mis en relation avec des conseillers de l’ANIL (Agence nationale de l’information sur le logement). Ce numéro est aussi celui dédié aux logements indignes et insalubres. « Ces échanges nous permettront d’affiner nos statistiques sur le nombre de logements et de ménages touchés en France et dans chaque territoire », ont expliqué des collaborateurs du ministre.

En complément de cette ligne téléphonique, une campagne de communication et un site internet dédié ont été lancés : stop-punaises.gouv.fr.

Le gouvernement travaille sur un plan anti-punaises de lit

Le gouvernement prend au sérieux ces invasions de parasites et va mettre en place des formations spécifiques et des labels pour les professionnels du secteur en partenariat avec la CS3D (Chambre syndicale des industries de désinfection, désinsectisation et dératisation).

Par ailleurs, la députée LREM Cathy Racon-Bouzon a été chargée par le ministère d'établir un rapport sur le problème des punaises de lit, dans lequel elle devra notamment proposer des solutions financières pour aider les ménages les plus précaires à lutter contre ce fléau.