Passées À venir

Pass sanitaire, 3e dose, réforme des retraites : les annonces d'Emmanuel Macron

Alors que la France est confrontée à la cinquième vague de Covid-19, Emmanuel Macron a pris la parole ce mardi 9 novembre, à 20 heures. Pass sanitaire, 3e dose, réforme des retraites… Retour sur les mesures annoncées.
Sommaire

Le président de la République s'est adressé aux Français ce mardi à 20 heures, quelques heures après la fin d’un Conseil de défense sanitaire. En juillet dernier, le chef de l’État avait promis aux citoyens qu’il prendrait la parole en novembre. La promesse est tenue. À cinq mois de la présidentielle, il a abordé la reprise épidémique et la poursuite des réformes.

Pass sanitaire, 3e dose, réforme des retraites : les annonces d’Emmanuel Macron

LE DIRECT

 

Ce qu'il faut retenir
  • À partir du 15 décembre, toutes les personnes éligibles à la 3e dose devront recevoir leur rappel, 6 mois après la 2e dose. Pour les plus de 65 ans, le rappel sera obligatoire, sans quoi ils perdront leur pass sanitaire. 
  • Les Français de 50 à 64 ans seront invités à se faire vacciner pour la 3e dose. Une campagne de rappel sera donc lancée début décembre.
  • Les contrôles du pass sanitaire seront renforcés dans les lieux où il est obligatoire (restaurants, cinémas, musées, etc.), ainsi que dans les gares, les aéroports et les ports.
  • Le port du masque fera son retour dans toutes les écoles dès lundi 15 novembre.
  • Le chantier de la réforme des retraites n'est toujours pas d'actualité. En revanche, il devra être entamé en 2022 et se traduira par le report de l'âge de départ. 
  • La réforme de l'assurance chômage entrera pleinement en vigueur. Il faudra justifier de 6 mois d'activité professionnelle pour percevoir les allocations chômage, contre 4 mois actuellement. Les chômeurs qui refuseront plus de 2 propositions d'embauche verront leurs allocations suspendues.

Croire en la France

"N'ayons pas peur, croyons en nous, croyons en la France". "Croyons en nous, nous le méritons". Ainsi se termine l'allocution du président de la République.

France 2030

La France va investir pour sécuriser la production de technologies essentielles. "L'objectif est que les produits et technologies qui feront les vies de 2030" proviennent de notre pays, et plus seulement d'ailleurs.

La France dans le domaine de l'énergie

"C'est par le travail de tous que nous pourrons bâtir notre indépendance énergétique". Emmanuel Macron récapitule les différentes aides mises en place (indemnité inflation, gel des tarifs du gaz, etc.) pour mieux souligner les efforts à accomplir dans le domaine de l'énergie.

"Pour garantir la fourniture électrique de notre pays, nous allons relancer la fabrication de réacteurs nucléaires dans notre pays", annonce-t-il.

La réforme des retraites

Le chantier de la réforme des retraites ne peut être lancé en raison de la situation sanitaire et économique. En revanche, elle devra avoir lieu. 

"Il faudra travailler plus longtemps, avoir un système plus juste, faire en sorte qu'au terme d'une carrière, aucune pension ne puisse être inférieure à 1 000 euros", tels sont les objectifs.

Des mesures pour le pouvoir d'achat et la reprise économique

Les prêts garantis par l'État seront prolongés jusqu'à fin 2022. Cette stratégie du quoi qu'il en coûte et les milliards investis dans le plan de Relance font le succès de la France. 

"Notre croissance dépasse les 6 %" et le chômage est au plus bas. "Notre situation économique reste toujours à consolider", précise cependant Emmanuel Macron. Par ailleurs, le pays doit viser le plein emploi. Dans certains secteurs (restauration, bâtiment, etc.), les difficultés de recrutement se font ressentir alors que 3 millions de personnes sont au chômage.

Par rapport au début du quinquennat, c'est 170 euros en plus par mois de pouvoir d'achat, selon le président de la République. 

Grâce au Contrat Engagement Jeune, les jeunes pourront bénéficier d'une allocation de 500 euros par mois en échange d'une formation.

À partir du 1er décembre, il faudra travailler 6 mois pour être indemnisé
. Les demandeurs d'emploi qui ne prouvent pas leur recherche active se verront également supprimer leur indemnisation. 

Le port du masque maintenu à l'école

Le port du masque sera pour l'instant maintenu dans les écoles. Emmanuel Macron rappelle l'importance des gestes barrières. En outre, les contrôles du pass sanitaire seront plus nombreux dans les gares, les aéroports, les ports et autres lieux où il est obligatoire. 

L'importance de la 3e dose de vaccin

"À partir du 15 décembre, il faudra justifier d'un rappel pour conserver son pass sanitaire", indique Emmanuel Macron. Il concerna toutes les personnes éligibles à la 3e dose.

Une campagne de rappel sera lancée début décembre pour les Français de 50 à 64 ans. 

La cinquième vague a commencé en Europe

Le taux d'incidence a augmenté de plus de 40 % en une semaine. La situation en outre-mer reste alarmante. "Tout cela doit nous conduire à la plus grande vigilance", précise le président de la République.

Il lance un appel à l'esprit de responsabilité des 6 millions de personnes qui n'ont pas encore reçu de doses de vaccin. "Vaccinez-vous pour pouvoir vivre normalement", interpelle-t-il. Grâce au vaccin, les Français peuvent obtenir leur pass sanitaire, un précieux sésame qui donne accès à de nombreux lieux. 

Un point sur la situation

"Je tenais en cet automne 2021 à revenir vers vous pour répondre aux interrogations", indique Emmanuel Macron. "La responsabilité individuelle et collective sont nos plus grandes forces". Le président de la République revient également sur les différents confinements. L'UE a produit plus de 2 milliards de doses de vaccin. "Nous avons injecté en 10 mois plus de 100 millions de doses". Et 50 millions de Français sont entièrement vaccinés.

"Nous sommes parvenus à maîtriser l'épidémie", assure Emmanuel Macron. 

Feu vert du Conseil constitutionnel pour la prolongation du pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022

Le Conseil constitutionnel vient de donner son feu vert à la prolongation du pass sanitaire jusqu'au 31 juillet 2022. En revanche, il a censuré l'accès au statut vaccinal des élèves. 

Voir tout le direct

La modification du code source de TousAntiCovid est-elle annonciatrice des mesures révélées ce soir ?

Selon Le Parisien, le code source de TousAntiCovid a été modifié, ce qui peut laisser penser que la 3e dose de vaccin sera obligatoire pour les plus de 65 ans qui veulent conserver un pass sanitaire valide.

"Cela ne préjuge en rien des annonces qui seront faites ce soir", a toutefois répondu le secrétaire d'État au Numérique.


Le pass sanitaire obligatoire prolongé ?

La France, ainsi qu’une bonne partie de l’Europe, fait face à un énième rebond de l’épidémie. Selon le dernier bilan épidémiologique de Santé publique France, datant du 4 novembre, le taux d’incidence est supérieur à 50 pour 100 000 habitants dans 58 départements. 6 865 malades du Covid-19 sont hospitalisés et le nombre de cas positifs est, quant à lui, passé à 7 219 681 depuis le début de l’épidémie.

Face à cette cinquième vague, Emmanuel Macron est attendu sur plusieurs points ce soir lors de son allocution télévisée. Il pourrait notamment évoquer la prolongation du pass sanitaire obligatoire pour accéder à certains lieux (restaurants, cinémas, musées, etc.). Pour rappel, il est actuellement en vigueur jusqu’au 15 novembre. Toutefois, l’exécutif s’est donné la possibilité de recourir au pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022, grâce à un projet de loi adopté par le Parlement vendredi dernier.

La 3e dose obligatoire pour conserver le pass sanitaire ?

La piste la plus évoquée dans la presse concerne le possible retrait du pass sanitaire aux personnes qui refusent la 3e dose alors qu’elles sont éligibles. L’injection de ce rappel concerne les personnes fragiles et les plus de 65 ans, mais elle est aussi recommandée pour les professionnels de santé (les soignants, les aides à domicile, les professionnels du transport sanitaire et les pompiers) et les proches des personnes immunodéprimées.

Afin d’encourager les plus de 65 ans à prendre rendez-vous pour la 3e dose, le gouvernement pourrait donc décider de conditionner la validité du pass sanitaire au rappel.

Vers une 3e dose pour tous les Français ?

Emmanuel Macron pourrait également recommander la 3e dose de vaccin pour tous les Français de plus de 12 ans. Cependant, ce sujet fait polémique au sein de la population et nécessite au préalable l’accord de la Haute Autorité de Santé (HAS). À ce jour, elle n’a émis aucune recommandation proposant d’étendre la campagne de rappel à d’autres populations. De même, la vaccination des enfants de moins de 12 ans est un sujet sensible qui ne devrait pas être au programme des annonces du chef de l’État.

La veille de l’allocution de président de la République, nombreux sont les Français qui semblent anticiper l’annonce concernant la 3e dose de vaccin. En effet, la plateforme Doctolib a enregistré, ce lundi 8 novembre, un nouveau record avec 98 000 rendez-vous de rappel de vaccination pris.


La réforme des retraites de nouveau sur la table ?

En raison de l’épidémie de Covid-19, les réformes sont pour l’heure en suspens. Lors de son précédent discours, le 12 juillet, Emmanuel Macron avait précisé qu’elles seraient relancées lorsque les « conditions sanitaires seraient réunies ». Ce soir, le chef de l’État pourrait entre autres revenir sur la réforme des retraites, un dossier épineux qui prévoit de repousser à 64 ans l’âge de départ à la retraite. Cette réforme verra-t-elle le jour avant la fin du quinquennat ? Les Français en sauront plus dans quelques heures.

Le chef de l’État devrait également faire un point sur la reprise économique et rappeler les différents dispositifs mis en place en faveur du pouvoir d’achat (indemnité inflation de 100 euros en réponse à la hausse des prix du carburant, gel des tarifs du gaz, bonus de 100 euros pour les ménages éligibles au chèque énergie, etc.). Autres points sur lesquels il pourrait insister : la campagne de vaccination contre la grippe, qui a débuté vendredi 22 octobre, et, comme toujours, le respect des gestes barrières pour se protéger soi-même et protéger les autres.