Passées À venir

Une pétition pour rendre l'étiquetage Nutriscore obligatoire

Lundi 20 mai 2019, une pétition a été lancée à l’initiative de l’UFC Que Choisir et de 6 autres associations de consommateurs européennes afin de rendre le Nutriscore obligatoire dans toute l’UE.
Sommaire

Le Nutriscore, un étiquetage qui permet d’évaluer les qualités nutritionnelles des aliments vendus en supermarché au premier coup d’œil grâce à un code couleur et des lettres, fait lentement son apparition en France. Il est pour le moment facultatif, mais l’UFC Que Choisir et 6 autres associations de consommateurs européennes ont lancé une pétition en ligne afin de pousser la Commission européenne à le rendre obligatoire dans toute l’UE. Le point dans cet article.

Une pétition pour rendre l’étiquetage Nutriscore obligatoire


Le Nutriscore est affiché sur seulement 30 % des produits en France

L’UFC Que Choisir et 6 autres associations de consommateurs européennes rappellent que « la mauvaise qualité nutritionnelle d’un trop grand nombre d’aliments industriels est (l’) une des principales causes du taux élevé d’obésité, de maladies cardiovasculaires et de diabète », et que « la complexité des tableaux (...) figurant sur les emballages aboutit à ce que 82 % des consommateurs ne les comprennent pas ».

Pour remédier à ce problème, le Nutriscore a été instauré à l’automne 2017 en France, mais aussi en Belgique et en Espagne. Il s’agit d’un étiquetage qui permet d’aider le consommateur à évaluer rapidement les qualités nutritionnelles d’un aliment — et en théorie faire des choix plus sains pour sa santé — grâce à un code couleur et des lettres de A à E.

Malgré le fait que plusieurs études nationales et internationales affirment que le Nutriscore est « l’étiquetage nutritionnel simplifié le plus efficace », sa présence sur les emballages reste facultative et à l’heure actuelle en France, seulement 55 marques se sont engagées à l’utiliser ce qui représente environ 30 % des produits. Un chiffre qui reste trop faible aux yeux des associations de consommateurs qui ont décidé de livrer bataille au niveau européen et militent pour que le Nutriscore devienne obligatoire dans toute l’UE.

1 million de signataires nécessaires

Depuis lundi 20 mai, l’UFC Que Choisir, Test-Achat (Belgique), VZBV (Allemagne), Consumentenbond (Pays-Bas), OCU (Espagne), Federajca Konsumentow (Pologne) et EKPIZO (Grèce) ont mis en ligne une pétition permettant aux citoyens de soutenir leur initiative.

« Un million de signatures sont nécessaires pour que la Commission réponde : alors, pour savoir ce que nous mangeons, protéger notre santé et inciter les industries à améliorer la composition de leurs produits, ensemble, exigeons de la Commission de rendre le Nutri-Score obligatoire », peut-on lire sur le site internet.

Le désir de manger plus sain et d’avoir des aliments de meilleure qualité se fait de plus en plus sentir au niveau des consommateurs. D’ailleurs, outre le Nutriscore, des applications mobiles permettent d’aiguiller les consommateurs vers des produits contenant moins d’additifs comme Yuka, une application téléchargée plus de 10 millions de fois. Selon une étude de l’ObSoCo (Observatoire société et consommation) datant de fin 2018, environ 20 % des Français déclarent les utiliser, dont 4 % régulièrement.