Étiquetage Nutriscore : un nouveau logo pour informer sur les qualités nutritionnelles des aliments de grande consommation

Alimentation : à quoi sert le nouveau logo Nutriscore apposé sur certains aliments ? Est-il obligatoire ? Quelles entreprises se sont engagées à utiliser cet étiquetage nutritionnel ?

En France, 50 % des personnes sont en surpoids et 17 % de celles-ci sont obèses. Les maladies liées à ces pathologies comme le diabète et certaines maladies cardiovasculaires sont également en constante augmentation dans notre pays.

Afin d’enrayer cette hausse, et de permettre un accès plus facile à une alimentation équilibrée, l’article 14 de la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 a préconisé l’utilisation d’une étiquette apposée sur les produits de grande consommation. Celle-ci indique de façon claire les qualités nutritionnelles des aliments et permet donc aux consommateurs de faire facilement des choix plus sains pour leur santé.

Nutri-Score répond à cette demande d’information de plus de transparence et d'une meilleure lisibilité afin de les aider à augmenter la qualité nutritionnelle globale de leurs achats de nourriture.

Étiquetage Nutriscore : un nouveau logo pour informer sur les qualités nutritionnelles des aliments de grande consommation

Comprendre l’étiquetage Nutriscore

L’étiquetage Nutriscore est apposé sur la face visible des produits transformés, celle que l’on voit en premier lorsqu’on effectue ses achats. Il s’agit d’un code couleur allant de vert foncé à orange foncé associé à des lettres de A à E.

La lettre A indiquant les bonnes qualités nutritionnelles d’un produit, la lettre D pour un aliment de moins bonne qualité nutritionnelle, censé être consommé beaucoup plus rarement et en petite quantité.

Comment est calculé le Nutriscore ?

Le Nutriscore se base sur un calcul qui prend en compte le rapport entre la composante « négative » d’un aliment  son apport calorique, sa teneur en acides gras saturés, en sucre et en sel —, et sa composante « positive » — teneur en fruits et légumes, légumineuses et fruits à coques, la teneur en vitamines, en fibres, en protéines —.

Pour faire simple, c’est le résultat de ce calcul qui permet d’évaluer les aliments et leur valeur nutritionnelle, et de les classer de A à E.

Le logo Nutriscore : une information nutritionnelle facultative

La présence des informations nutritionnelles sur les emballages de produits alimentaires sous la forme du Nutriscore n’est pas obligatoire. Elle repose sur une participation volontaire de certaines entreprises de l’agroalimentaire et de certains distributeurs.

Jusqu’à présent, Danone, Mc Cain, Intermarché, Auchan, Leclerc et Fleury Michon se sont engagés à faire figurer le Nutri-Score sur la face visible des emballages de leurs aliments. Les pouvoirs publics espèrent que le nombre d’entreprises volontaires va rapidement augmenter.

 




Les actualités connexes