Passées À venir

Candidature spontanée : les conseils pour capter l'attention des recruteurs

Trouver un job : quels sont les avantages d’une démarche initiée en utilisant la méthode de la candidature spontanée ? Les conseils pour bien préparer et rédiger correctement votre candidature afin de susciter l’intérêt du recruteur de l’entreprise que vous approchez.
Sommaire

Vous souhaitez intégrer l’entreprise de vos rêves pour un job ou un stage, ou bien participer à un projet professionnel qui vous séduit réellement. N’attendez pas que les offres d’emploi paraissent sur le marché connu de l’emploi (dit « ouvert »), anticipez les besoins éventuels de l’entreprise et postulez en envoyant votre candidature spontanée par mail.

Cet exercice délicat est très efficace, mais difficile, car vous devez respecter des règles précises. Cette démarche vous explique les avantages de la candidature spontanée et vous donne des conseils de préparation et de rédaction pour réussir à capter l’attention des recruteurs.

Candidature spontanée : les conseils pour capter l’attention des recruteurs



Les avantages de la candidature spontanée

La candidature spontanée est une démarche proactive de recherche d’emploi. Elle consiste à proposer vos services à l’entreprise de votre choix soit en anticipant ses besoins éventuels soit en provoquant ce besoin.

La candidature spontanée est une source de recrutement très sollicitée par les recruteurs, car elle prouve votre sens de l’anticipation, votre proactivité, votre esprit d’initiative et surtout votre motivation réelle. Les recruteurs y sont particulièrement réceptifs. Selon une étude, la candidature spontanée est la 2e source préférée des recruteurs pour identifier des candidats, juste derrière le réseau.

La candidature spontanée fonctionne particulièrement dans les secteurs professionnels à fort recrutement : la vente, l’hôtellerie restauration, les postes de cadre (ingénieurs et chefs de projet) et la propreté.

Ce type de candidature présente de nombreux avantages :

  • postuler dans l’entreprise de votre choix
  • intégrer votre CV dans les bases de données de l’entreprise et avoir une longueur d’avance sur la concurrence
  • prouver votre spontanéité, proactivité et esprit d’initiative
  • définir avec précision votre projet professionnel et ouvrir des opportunités.

Il faut également préciser que la candidature spontanée est un véritable gain de temps pour les recruteurs qui n’ont pas besoin de faire des recherches en amont pour repérer un candidat.

Les conseils à suivre pour capter l’attention des recruteurs

La moitié des offres d’emploi n’apparait pas sur le marché connu de l’emploi dit « ouvert » — l’entreprise publie une offre d’emploi, via la presse ou des sites web spécialisés, à laquelle vous postulez en même temps que les autres candidats —, mais sur le marché inconnu dit « caché » — l’entreprise vous contacte directement à travers un chasseur de tête ou la cooptation —.

Les offres d’emploi du marché « caché » sont seulement accessibles par le biais de votre réseau personnel ou les candidatures spontanées. D’où l’importance de soigner votre candidature pour vous démarquer des autres candidats et ainsi obtenir un entretien de recrutement.

Tout d’abord, il faut partir du principe que le recruteur ne s’attend pas à recevoir votre candidature et n’a pas de besoin particulier de recruter. Vous devez donc capter son attention et provoquer ce besoin encore inconnu en faisant votre propre marketing à savoir le convaincre, le persuader et provoquer le besoin de vous rencontrer. Pour réussir cet objectif, il faut suivre des règles précises.

Conseils de préparation de votre candidature spontanée

Avant d’envoyer votre candidature spontanée par mail, il est important de bien la préparer en amont. Vous devez prendre en compte certains éléments qui peuvent s’avérer être décisifs lors de votre choix ou celui du recruteur.

Cibler l’entreprise

Dans un monde idyllique, vous réservez votre candidature spontanée au poste ou à l’entreprise de vos rêves. Mais, dans un contexte réel, il convient d’identifier les cibles et leurs besoins.

Commencez par sélectionner l’ensemble des entreprises pour lesquelles vous souhaiteriez travailler ou les sociétés de votre secteur professionnel, avant d’élargir votre recherche. Puis, affinez votre sélection en distinguant les entreprises où votre domaine de compétence et vos connaissances vous permettraient d’exceller.

Vous pouvez également candidater pour des secteurs totalement variés selon vos compétences et votre métier. Il est important de viser les entreprises où vos compétences et vos valeurs colleront parfaitement aux attentes de la société. Votre sélection peut également se porter sur différents critères tels que les salaires pratiqués, l’image et la réputation de l’entreprise, les opportunités d’évolution en interne, la distance qui sépare votre domicile et votre futur lieu de travail, la taille de l’entreprise (PME, PMI, Groupe, etc.), la stabilité économique et financière de la société…

Saisir le moment opportun

Pour détecter les besoins éventuels d’une entreprise, vous devez suivre son actualité et saisir les opportunités qui se présentent à vous : la société est en pleine croissance, en phase de développement ou en phase d’innovation (ouverture de filiales, internationalisation, obtention de nouveaux contrats ou de nouveaux marchés, etc.).

C’est dans ces moments précis que l’entreprise a le plus besoin de recruter. Ce « timing » parfait permet de prouver aux recruteurs votre sens de la déduction et votre réactivité.

Se différencier des autres candidats

N’hésitez surtout pas à mettre en avant un élément différenciant qui pourrait susciter l’intérêt du recruteur : la maitrise d’une langue étrangère pour l’ouverture d’une filiale dans un autre pays, une compétence technique particulière pour un nouveau chantier ou encore une passion dévorante en parfaite adéquation avec un futur projet professionnel.

Soigner votre e-réputation

Si votre candidature lui plait, le recruteur cherchera à en savoir davantage sur votre profil via Internet. Pensez bien à rendre priver vos informations personnelles sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) et mettre à jour votre profil LinkedIn ou Viadeo.

Conseils de rédaction de votre mail de motivation

La candidature spontanée la plus efficace est un mail de motivation bien formulé, en joignant votre CV qui doit être sobre et créatif dans la forme. Votre mail de candidature spontanée fait office de lettre de motivation. Cela permet aux recruteurs de lire et de comprendre plus rapidement votre demande. Vous devez lui donner envie d’en savoir davantage sur vous et de vous rencontrer. Pour mener à bien cette mission, il y a des étapes importantes à respecter.

Soigner l’objet de votre mail

Il est important de distinguer votre candidature parmi les centaines de mails que reçoit le recruteur. Votre titre de mail doit attirer son attention immédiatement. Le recruteur doit tout de suite comprendre de quoi il s’agit. Idéalement, vous pouvez mettre vos nom et prénom, votre diplôme obtenu susceptible d’intéresser l’entreprise et le poste pour lequel vous postulez.

Votre adresse mail doit être claire et simple pour éviter que votre mail de candidature soit assimilé à un spam par le recruteur.

Adresser votre mail à une personne précise

Si vous envoyez votre candidature spontanée à un mail « contact », elle aura peu de chance d’être lue. Vous devez mener des recherches et trouver le contact qui pourrait correspondre via le site de l’entreprise, LinkedIn ou votre réseau personnel. Généralement, contactez le DRH, les RH ou le service concerné. Ainsi, vous pouvez adresser un mail à cette personne en mentionnant son nom au début de votre email.

Être concis

Partez du principe que vous n’avez rien à perdre, alors allez droit au but et ne faites pas de fioritures. La lecture de votre mail n’en saura que plus facile. Par exemple, vous pouvez ajouter un lien hypertexte vers votre profil LinkedIn. Bien entendu, il ne faut surtout pas se contenter d’envoyer un simple : « Bonjour Madame X, je suis très motivé pour rejoindre votre entreprise, veuillez trouver ci-joint mon CV. » Idéalement, vous devez écrire 3 ou 4 paragraphes courts en parlant de votre situation actuelle et l’intérêt que vous portez pour l’entreprise et le poste convoité.

Être factuel en illustrant vos propos

Ne pas écrire des phrases du type « je tente ma chance, je suis bon pour cette mission », car cela ne passe pas. Il est préférable de préciser les véritables raisons qui vous inspirent à rejoindre cette entreprise en particulier. Il est essentiel de parler concrètement de ce qui vous séduit dans l’entreprise et de ce qui vous a amené à proposer vos services.

Communiquer vos disponibilités

À la fin du mail, il est primordial de remercier le recruteur pour le temps qu’il a pris à lire votre mail et de planifier la suite de votre démarche de recherche d’emploi. Donnez vos coordonnées et proposez un éventuel entretien. Pour attester encore plus de votre motivation, n’hésitez pas à relancer la personne contactée une dizaine de jours suivant votre candidature.