Passées À venir

Signaler un spam vocal

Quelles sont les solutions pour agir contre les spams téléphoniques : spam SMS et spam vocal sur téléphone fixe et mobile. Comment signaler un numéro indésirable ? Mode d’emploi.
Sommaire

Vous recevez régulièrement des SMS ou des appels non sollicités par des numéros inconnus sur votre téléphone. Il s’agit de spams téléphoniques. Ces messages indésirables et frauduleux ont pour seul objectif de vous inciter à rappeler un numéro surtaxé. Il existe des spams SMS et des spams vocaux. Comment s’en débarrasser ? Explications.

Signaler un spam vocal


Spam SMS

Le spam SMS est une prospection directe via un SMS utilisant vos coordonnées sans que vous ayez donné votre accord au préalable. Ce message indésirable vise généralement à tromper le consommateur pour lui soutirer de l’argent en lui demandant de rappeler un numéro payant.

Les prétextes les plus fréquemment utilisés pour vous tromper sont : gain à une loterie, urgence, message à consulter, colis en attente, etc. Il vous invite à composer un numéro de téléphone payant (numéro à 10 chiffres commençant par 08 ou numéro à 4 chiffres commençant par 3), à envoyer un SMS à un numéro payant (numéro à 5 chiffres commençant par 6, 7 ou 8) ou à cliquer sur un lien internet.

La plupart des spams SMS sont émis depuis des numéros de téléphone mobile commençant par 06 ou 07, ou encore +336 ou +337 afin de vous faire croire que l’émetteur du message est une personne physique. Certains spammeurs n’hésitent pas à se faire passer pour votre opérateur mobile, des services publics, des marques connues, ou encore des sociétés de transport de colis pour vous mettre en confiance. La seule optique de cette ruse est de vous faire composer un numéro surtaxé.

Il est important de préciser que l’escroquerie des spams n’est pas automatique. Vous pouvez également recevoir de simples offres commerciales sans volonté de vous escroquer. Dans ce cas, l’entreprise vous propose d’envoyer « STOP » pour cesser l’envoi de SMS.

Spam vocal ou ping call

Le spam vocal ou ping call peut se présenter de 3 manières différentes.

  • Lorsque vous recevez un appel d’un numéro de téléphone commençant par « 089… », « 081… », ou « 082… » qui ne sonne qu’une fois ou qui est intentionnellement interrompu au bout de quelques secondes. Si vous n’avez pas décroché, alors le numéro sera inscrit comme appel en absence. L’objectif de ces appels est de vous faire rappeler ce numéro de téléphone qui est, en réalité, un numéro surtaxé (facturé entre 1 et 3 euros). Cette pratique est considérée comme une tentative d’escroquerie.
  • Lorsque vous recevez un appel d’un numéro « classique », lorsque vous décrochez, vous transfert sur une boite vocale vous incitant à rappeler un numéro surtaxé.
  • Lorsque vous recevez des appels multiples d’un même numéro qui, au moment où vous décrochez ou rappelez, vous envoie sur un numéro de téléphone qui n’est pas attribué.

Il est important de préciser que si votre correspondant décroche et vous propose une offre commerciale, ce n’est pas un spam vocal, mais un démarchage commercial téléphonique.

Comment signaler un spam téléphonique ?

Dès la réception d’un SMS indésirable sur votre mobile, vous pouvez transférer le spam directement au 33700 par SMS. Pour simplifier le traitement du message, envoyez juste le message indésirable et n’ajoutez aucun commentaire. Pour terminer votre signalement, le 33700 vous demandera de renvoyer par SMS le numéro de téléphone qui vous a adressé ce message indésirable. Un dernier message du 33700 vous parviendra afin de vous confirmer que le signalement est terminé.

En cas de spam vocal, vous pouvez bloquer le numéro via la plateforme 33700 en le transférant par SMS. Envoyez au 33700 la mention « spamvocal » suivie du numéro surtaxé à rappeler. Pour lutter plus efficacement contre les spams vocaux, un formulaire de signalement en ligne est désormais disponible sur spam-vocal.33700.fr. L’envoi d’un SMS au 33700 est gratuit pour les clients Bouygues Telecom, Euro-Information Telecom (NRJ Mobile, CIC Mobile, Cofidis Mobile et Auchan Telecom), Orange et SFR. Pour les autres opérateurs mobiles qui proposent ce service, l’envoi d’un SMS peut s’effectuer au prix d’un SMS normal.

Grâce à cette plateforme de lutte contre les spams SMS et vocaux, le spam signalé est transmis à votre opérateur de téléphonie mobile et aux opérateurs qui gèrent les services de numéros surtaxés. Ces différents acteurs peuvent mener diverses actions pour agir contre les spammeurs : couper le numéro SMS surtaxé ou le numéro émetteur du spam SMS, couper le numéro de téléphone surtaxé ou le numéro appelant, etc.

Dans les cas les plus graves, une plainte peut être constituée auprès des services de police concernés. Plus il y a de signalements, plus les différents acteurs de la lutte antispam pourront agir rapidement et efficacement. En 2016, 1 613 334 spams SMS ou vocaux ont été signalés sur la plateforme 33700.



Démarchage commercial téléphonique abusif

On parle de démarchage commercial téléphonique abusif lorsque vous recevez des appels téléphoniques commerciaux non sollicités. C’est-à-dire que vous n’avez ni donné votre accord pour recevoir de tels appels ni donné directement vos coordonnées personnelles à l’entreprise. Généralement, cette démarche commerciale vise à vendre des abonnements téléphoniques ou encore des offres de télévision par internet.

Si vous souhaitez ne plus recevoir ce genre d’appel, vous devez vous inscrire sur la liste Bloctel via le site bloctel.gouv.fr. Ainsi, les entreprises n’auront plus le droit de vous appeler pour vous proposer des offres commerciales, sauf si vous êtes déjà client chez elles. Votre banque, par exemple, pourra continuer à vous appeler pour vous formuler des offres. Des instituts de sondage et des associations sans but lucratif pourront aussi vous contacter.

Conformément à la loi du 17 mars 2014 introduite dans le code de la consommation, le service Bloctel est entièrement gratuit pour les consommateurs, que ce soit lors de l’inscription, du renouvellement, de toute modification ou de désinscription.