Passées À venir

Certaines aides sociales seront versées automatiquement par la CAF

Vendredi 20 mars, le gouvernement a fait savoir que les principales aides sociales seront versées automatiquement à ceux qui en bénéficient déjà et qui sont dans l’impossibilité de déclarer leurs revenus à la CAF (Caisse d’allocations familiales) pendant l’épidémie de Covid-19.
Sommaire

Le gouvernement a annoncé le versement automatique de certaines prestations sociales pour les personnes qui se trouveraient « dans l’incapacité » d’effectuer leur déclaration de revenus auprès de la CAF en cette période d’épidémie et de confinement. Le point dans cet article.

Certaines aides sociales seront versées automatiquement par la CAF


Une « continuité des droits pour celles et ceux qui en ont besoin »

Dans son projet de loi d’urgence sanitaire adopté dimanche soir par le Parlement, le gouvernement a instauré le versement automatique des aides sociales qui nécessitent des déclarations de revenus régulières auprès de la CAF pour les personnes qui seraient « dans incapacité » de le faire pendant cette période de confinement et d’épidémie. Cela permettra « la continuité des droits pour celles et ceux qui en ont besoin », a expliqué le gouvernement.

En revanche, cela ne dispense pas ceux qui remplissent habituellement leur déclaration en ligne de « faire maintenant ou prochainement une déclaration trimestrielle de ressources par internet ».

Les aides qui seront automatiquement versées si vous êtes dans l’incapacité d’effectuer votre déclaration trimestrielle auprès de la CAF

Les prestations sociales concernées sont les suivantes :

  • le RSA (Revenu de solidarité active) et le RSO (Revenu de solidarité outremer)
  • l’AAH (Allocation aux adultes handicapés) et l’AEEH (Allocation d’éducation de l’enfant handicapé)
  • les aides au logement
  • les autres prestations de la CAF soumises à condition de ressources

Des droits prolongés pour l’aide aux complémentaires santé

« Les droits à la complémentaire santé solidaire et l’aide au paiement d’une assurance complémentaire de santé dont le bénéfice expirera au cours des prochains mois seront prolongés jusqu’au 1er juillet 2020 », ont annoncé dans un communiqué commun Julien Denormandie le ministre chargé de la Ville et du Logement, et les secrétaires d’État Christelle Dubos (Solidarités et Santé) et Sophie Cluzel (Handicap).