Passées À venir

Hausse de 138 € de l'allocation de garde d'enfants au 1er octobre 2018

Frais de garde d'enfant : augmentation de l'allocation de 138 euros pour les familles les plus fragiles concernant le complément de libre choix du mode de garde (Cmg)
Sommaire

3 millions d'enfants vivent sous le seuil de pauvreté, et afin d'y remédier, la ministre de la Santé, Agnès Buzin, annonce une augmentation de 30 % du Complément de libre choix du mode de garde (CMG) au 1er octobre 2018. Ainsi, l'allocation de garde d'enfant atteindra les 600 € mensuels pour les familles monoparentales les plus limitées.

Hausse de 138 € de l'allocation de garde d'enfants au 1er octobre 2018



Constat sur l'allocation de garde d'enfants

Le Cmg fait partie de la Prestation d'Accueil du Jeune Enfant (PAJE). Il est versé par la CAF ou la MSA, et est cumulable avec les autres aides de la PAJE sous certaines conditions (la prime de naissance par exemple). Pour plus d'informations, le site mon-enfant.fr permet de simuler les aides propres à chacun.

Pour bénéficier de la Cmg, le parent doit travailler, avoir un enfant à charge de moins de 6 ans, et disposer d'un moyen de garde agréé (crèche, assistante maternelle agréée). Attention, sachez que le taux horaire brut de l'assistante maternelle ne doit pas dépasser 5 fois celui du SMIC.

À ce jour, le montant maximum du Cmg est de 462,78 € par enfant pour les familles monoparentales ayant des revenus annuels ne dépassant par 28 713 €. 32 788 € pour deux enfants et 36 863 € pour trois enfants. Agnès Buzin, l'actuelle ministre de la Santé, a précisé le 26 septembre, qu'aujourd'hui "il y a trois millions d'enfants par mois qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, beaucoup d'entre eux vivent dans des familles monoparentales". Les familles modestes accèdent difficilement aux moyens de gardes agrées.

Hausse de l'allocation au 1er octobre 2018

La ministre a annoncé qu'il y aura une "augmentation de 30 % de l'allocation de frais de garde pour les familles monoparentales" au 1er octobre 2018. "138 € de plus par mois" pour les familles en grande difficulté. Autrement dit, le plafond du Cmg sera relevé à 600 € mensuel pour les familles monoparentales modestes.

Par ailleurs, d'autres mesures devraient s'ajouter à cette hausse du complément. La ministre a annoncé une augmentation potentielle du complément familial, de l'allocation de soutien familial "revalorisée au-dessus de l'inflation", et d'une hausse des primes de naissance et d'adoption.