Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr

L’examen de l’ASR se compose d’une épreuve théorique et permet de prétendre à l’examen du BSR (Brevet de Sécurité Routière) ou de l’obtention du permis de conduire. Où passer l’examen et comment se déroule-t-il ? Comment en obtenir un duplicata de l’ASR si vous l’avez égaré ?

Démarches pour obtenir l'attestation de sécurité routière (ASR)

Au même titre que l’ASSR (Attestation scolaire de sécurité routière), l’ASR (attestation de sécurité routière) permet de prétendre à l’obtention du BSR (brevet de sécurité routière) ou d’un premier titre de conduite. Nous vous expliquons ici les démarches pour obtenir l’ASR.

Démarches pour obtenir l’attestation de sécurité routière (ASR)

Qui peut passer l’attestation de sécurité routière ?

Pour obtenir l’ASR, trois conditions sont à remplir. Premièrement, vous ne devez pas être scolarisé ou être sous contrat d’apprentissage. Deuxièmement, il faut avoir au moins 16 ans ou bien être né après 1987. Troisièmement, il ne faut pas être titulaire de l’ASSR de niveau 1 et 2.

Sachez que pour les personnes atteintes d’une déficience visuelle, il y a la possibilité d’un aménagement de l’épreuve pour que vous puissiez passer votre examen et obtenir une AER (attestation d’éducation à la route).

Où passer l’examen de l’ASR ?

Pour vous inscrire à l’examen de l’ASR, vous pouvez vous rendre dans un GRETA. Si vous habitez dans une grande ville, vous pouvez également faire une inscription en mairie en vous adressant au département des affaires scolaires.

Il y a 2 sessions d’examen par an pour passer l’épreuve qui ont lieu aux mois de mars et d’octobre. Les dates de sessions sont définies par le recteur d’académie. Elles sont disponibles dans les lieux d’inscription, ainsi qu’auprès des organismes de formation comme le GRETA.

Sachez que le passage de l’examen pour l’ASR est gratuit.

Comment se déroule l’examen ?

L’épreuve porte sur des connaissances théoriques de la sécurité routière. L’examen consiste à répondre à un questionnaire de 20 questions à choix multiples. Chacune des questions sera précédée d’une séquence filmée. Pour que l’ASR soit délivré à la suite de l’épreuve, il faut répondre correctement à au moins 10 questions.

Si l’examen est réussi, l’attestation est expédiée sous deux semaines par courrier à l’adresse de votre domicile. Mais si l’examen fait l’objet d’un échec, il faut vous réinscrire pour la prochaine session.

Que peut-on faire en cas de perte de l’ASR ?

Si vous avez perdu votre attestation de sécurité routière, il y a 2 solutions qui s’offrent à vous. Vous pouvez vous adresser à la mairie ou au Greta qui vous a délivré l’ASR pour demander un duplicata. Mais vous pouvez également rédiger une attestation sur l’honneur sous forme d’un courrier.

 




Les démarches connexes
Récupérer des points sur son permis de conduire : comment procéder ?
Récupérer des points sur son permis de conduire : comment procéder ?
Que l’on soit titulaire d’un permis probatoire ou d’un permis de conduire normal, il est possible de récupérer les points perdus lors d’infractions au Code de la route. Par le biais d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière ou par une longue période de conduite exemplaire, nous vous expliquons les conditions de récupération des points sur votre permis de conduire.
Contester une décision de la sécurité sociale
Contester une décision de la sécurité sociale
Demander la révision d’une décision de la sécurité sociale ? Contester une décision médicale, le taux d’incapacité ou d’invalidité qui vous est attribué : recours devant la Cpam, la CRA, le TASS, le TCI
À quoi sert un numéro d’immatriculation à la sécurité sociale ?
À quoi sert un numéro d’immatriculation à la sécurité sociale ?
Le numéro d’immatriculation à la sécurité sociale correspond à un numéro unique pour chacun. Composé de 13 chiffres ce numéro permet de vous identifier. Il est utilisé pour communiquer avec divers organismes (CPAM, CAF, Pôle Emploi, professionnels de santé...). Pour exemple : en cas de maladie, votre numéro de sécurité sociale vous permet de bénéficier du remboursement de vos frais médicaux. Que l’on soit français ou d’origine étrangère, l’immatriculation est obligatoire à partir du moment ou nous résidons, ou travaillons en France.

 
Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr