Passées À venir

Inscrire son enfant à la crèche : critères d'admission et documents à fournir

Inscrire son enfant à la crèche peut s’avérer être un parcours du combattant. Quelques conseils et astuces pour vous guider.
Sommaire

L’admission en crèche est réservée aux enfants âgés de 2 mois à 6 ans selon les établissements. Ils doivent être à jour au regard des vaccinations obligatoires (sauf contre-indication attestée par un certificat médical). Différentes structures existent pour faire garder un enfant en bas âge. La crèche est le mode de garde le plus répandu, alors comment procéder à l’inscription ? Explications.

Inscrire son enfant à la crèche : critères d’admission et documents à fournir




Où trouver une crèche ?

Pour trouver un lieu d’accueil pour votre enfant, vous pouvez interroger le moteur de recherche du site Monenfant.fr.

Vous pouvez aussi vous rapprocher de votre commune ou de votre département dont le service de la Petite Enfance peut vous renseigner sur le mode d’inscription dans les crèches collectives ou familiales de votre ville.

Choisir une crèche proche de chez vous est un facteur de sélection prioritaire. Se renseigner, relancer, se tenir aux nouvelles des places disponibles en crèche démontre votre motivation et peut favoriser l’admission de votre enfant.

Quand inscrire son enfant à la crèche ?

Il est fortement conseillé aux parents de pré-inscrire leur futur enfant dans plusieurs crèches dès la confirmation de la grossesse.

En effet, si certaines structures n’acceptent les candidatures qu’à partir de 6 mois de grossesse, ce n’est pas la majorité et le nombre d’admissions est limité !

Les dossiers sont en général à retirer à la PMI de secteur, mais ils peuvent être disponibles aussi en mairie, en MSAP ou autre servies publiques disponibles dans votre arrondissement.

En tout état de cause, l’inscription en crèche ne sera effective qu’après validation du service et envoi de l’ensemble des documents requis.

Quels sont les critères d’admission ?

Au regard du ratio entre la capacité d’accueil et le nombre de demandes, les crèches sont souvent obligées d’édicter des priorités de sélection. C’est le cas notamment des enfants :

  • nés à une certaine période de l’année et dont l’inscription est demandée pour septembre
  • rejoignant une adelphie déjà dans les lieux
  • dont les 2 parents travaillent à temps plein

D’autres critères peuvent figurer au règlement intérieur c’est pourquoi il est important de bien le consulter.





Quels sont les justificatifs à produire ?

Ces derniers peuvent varier en fonction de l’établissement . La plupart du temps, il vous est demandé :

  • un livret de famille ou extrait d’acte de naissance
  • une pièce d’identité du responsable légal
  • un justificatif de domicile
  • une copie du carnet de vaccinations ou un certificat de contre-indication médicale
  • un certificat médical d’aptitude à la collectivité
  • un RIB
  • votre numéro d’allocataire
  • une copie de jugement en cas de séparation ou de divorce

Comment financer la crèche ?

Les familles dont les enfants sont accueillis en crèche peuvent bénéficier de PSU (la prestation de service unique) jusqu’aux 4 ans de l’enfant et jusqu’aux 6 ans révolus d’un enfant handicapé.

Les parents versent à la crèche une participation financière qui varie en fonction de leurs ressources et de leurs charges de famille. Cette participation est calculée sur les ressources nettes mensuelles imposables du foyer en fonction du nombre d’enfants à charge.

L’admission d'un enfant en crèche donne-t-elle droit à une réduction d’impôt ?

Pour les enfants de moins de 6 ans, il est possible de déduire les frais de garde et d’obtenir un crédit d’impôt de 50 % des sommes engagées dans une certaine limite.

Quelles sont les structures de garde alternatives en cas de refus d’admission de votre enfant dans une crèche ?

Les crèches collectives et familiales sont les plus plébiscitées et ne peuvent pas accueillir tous les enfants.

Il existe des modes de garde alternatifs pour faire garder ses enfants à l’extérieur de la maison comme :

Sinon, il est possible d’avoir recours à une assistante maternelle.