Passées À venir

Obtenir une aide à domicile

Quels sont les critères à remplir pour obtenir une aide à domicile ? À qui vous adresser ? Quels sont les services existants ? Tour du sujet.
Sommaire

L’aide à domicile n’est pas réservée qu'aux seniors. En effet, tout un chacun peut être amené à solliciter l’aide d’un tiers pour l’accompagner dans son quotidien, notamment à la suite d’une difficulté particulière. À cet effet, les caisses d’allocations familiales peuvent financièrement vous soutenir pour engager du personnel chez vous. Qui peut bénéficier de ce service à la personne ? Quelles sont les conditions ? Explications.

Obtenir une aide à domicile



Qu’est-ce qu’une aide à domicile ?

Il s’agit d’une prestation de soutien à domicile proposée par des organismes indépendants. Selon vos ressources, son coût peut être financé totalement ou en partie par l’État grâce aux avantages fiscaux ou à de nombreuses aides.

Vous pouvez solliciter une aide à domicile à l’occasion d’une grossesse, d’une naissance, d’une adoption, d’un décès, d’une séparation, d’une maladie, ou d’une hospitalisation par exemple.

Quels services les aides à domicile peuvent-elles apporter ?

Les aidants peuvent avoir des missions variées tels que :

  • participer à l’éducation des enfants ;
  • préparer les repas ;
  • aider à l’entretien du domicile ;
  • servir d’accompagnateur dans les loisirs ;
  • aider à la gestion d’un budget ou des documents familiaux ;
  • conseiller sur les achats courants ;
  • accompagner la famille lors d’un changement de situation (séparation, décès, grossesse, etc.).

Selon l’article D.7231-1 du Code du travail, 26 activités entrent dans le domaine du service à la personne. En tout, 1,3 million de salariés travaillent dans ce secteur.

Les conditions pour bénéficier des aides financières pour le service à la personne

Pour bénéficier des aides financières pour le service à la personne, vous devez :

  • être en perte d’autonomie, toucher des prestations familiales pour enfant à charge ou faire face à un événement familial particulier ;
  • effectuer votre demande peu de temps après celui-ci.

Ainsi, si vous avez plus de 65 ans (ou plus de 60 ans et vous êtes reconnus inaptes au travail), vous pouvez percevoir des aides financières de la part du conseil départemental. Pour cela, vous ne devez pas bénéficier de l’APA (Allocation Personnalisée d’autonomie) et percevoir moins de 903,20 euros de ressources mensuelles (pour une personne) ou moins de 1 402,22 euros (pour un couple).

Si vous avez moins de 65 ans, vous pouvez bénéficier du CMG (Complément de libre choix du mode de garde) sous certaines conditions. Vous pourrez également avoir un crédit d’impôt selon le montant de vos ressources. Votre mutuelle pourra aussi prendre en charge une partie des dépenses.

Il existe d’autres situations justifiant cette démarche et d’autres services intervenant en faveur d’une aide humaine chez soi.
Parmi elles, on peut notamment citer les dispositifs PRADO et HAD de la Sécurité sociale ou encore l’aide « vieillir à domicile » de l’Agirc-Arrco.




Aide à domicile : où faire sa demande ?

Selon votre situation, vous pouvez effectuer une demande de service à la personne auprès de la mairie, du CCAS, de la CNMSS (Caisse Nationale Militaire de Sécurité Sociale) ou de votre caisse de retraite.

Puis, soit vous ferez appel à un service prestataire, c’est-à-dire que c’est l’organisme qui possède le statut d’employeur. Ou alors vous choisirez la solution mandataire. Dans cette dernière situation, vous deviendrez l’employeur et vous devrez notamment vous occuper des formalités administratives.